allondon

11/01/2017

Le dernier tango a Washington

Obama a rendu son tablier et il faut bien admettre que l'Amérique n'est pas vraiment au top. Après qu'on l'ait encensé en lui donnant le Nobel de la Paix, on se demande laquelle, Il nous fait le coup de la famille idéale version Maison Blanche. Quand au bilan, soutenir des rebelles qui n'en font qu' leur tête et frapper au moyens de drones relève plus de l' acupuncture sur une plaie béante que d'une réelle opération destinée à éradiquer le mal.  Obama en voulant ménager la chèvre et le choux a laissé s'installé l'ours sibérien. Les chinois créanciers de l'oncle Sam montrent  leurs muscles en mer de chine et les Arabes continuent de nous contaminer avec leur Wahhabisme pétroproliphique soutenus qu'ils sont par leur frère Barack Hussein. Quand le chat n'est pas là les souris dansent. Les rongeurs s'installent partout et surtout dans cette Europe qui croit encore au Père Noël, tant qu'elle en a encore le droit. J'oubliais Obamacare, vint millions de gens assurés en plus c'est bien mais si l'Amérique compte vingt millions de clandestins en plus aussi, c'est comme de péter dans l'eau. A sa décharge quand vous êtes maqué par la bande a Hillary c'st pas évident de pouvoir  faire ce que vous voulez.

Alors bravo au danseur mais maintenant il va falloir qu'elle marche au pas l'Amérique si elle veut vraiment redevenir la grande nation qu'elle a été.

Les commentaires sont fermés.