allondon

12/03/2017

La binationalité c'est le risque de trahir.

S'il fallait un exemple tangible de ce que la binationalité peut engendre comme problème c'est fait. Imaginons que l'Europe entre en conflit ouvert avec un pays d’où sont originaires les communautés installées en Europe et dont les membres se comptent par millions. Qu'elle serait l’attitude de ses communautés face à la politique souveraine de leur pays d'accueil ? Ce que vivent plusieurs pays européens dans leurs relations avec la Turquie nous le laisse présager. Cessons de croire à une intégration qui ne demande  aux nouveaux venus de choisir quel pays ils veulent aimer et servir.

La binationalité c'est le risque de voir certains pays à forte immigration se déchirer irrémédiablement.

 

 

Commentaires

Allemagne/Turquie par exemple!

Écrit par : Degoumois Dominique | 13/03/2017

Comme d'habitude la France soutient les dictateurs par intérêt jusqu'au moment de la curée populaire à laquelle elle participe avec la même assiduité, toujours par intérêt.

Écrit par : norbert maendly | 13/03/2017

"La binationalité c'est le risque de trahir." C'est surtout accorder un privilège à certains qui fait que les citoyens ne sont plus égaux en droit. Et c'est parfaitement scandaleux. A une époque de juridisme envahissant, c'est choquant et on se demande ce que foutaient les juristes à l'époque où cela a été admis en Suisse.

Écrit par : Géo | 13/03/2017

Ce sont les mêmes qui bénéficient de "la discrimination positive" à l'embauche, et qui avaient bénéficié avant de "la discrimination positive" pour obtenir leurs diplômes!

Écrit par : Degoumois Dominique | 15/03/2017

Une de plus. les preuves s'accumulent et se révèlent au grand jour, et pourtant les gens ne voient rien venir puisqu'ils votent encore pour le PLR et les socialos.
Il faudra boire le vin jusqu'à la lie et passer par une guerre civile en Europe pour le comprendre.
En France la porte est grande ouverte pour que cela démarre chez eux.

Écrit par : Corélande | 13/03/2017

Une fois de plus l`UDC parle d`or. Faudrait meme restreindre la nationalité suisse a celles et ceux dont l`arbre généalogique est d`une espece strictement autochtone et a été arrosé exclusivement a l`eau de source des Alpes.

Écrit par : Jean Jarogh | 13/03/2017

les migrants doivent respecter leurs pays d'accueils, qui ne sont pas leurs pays!! On voit bien partout En Europe aujourd'hui, l'hostilité des migrants qui refusent de respecter des lois qui ne sont pas la charia!

Écrit par : Degoumois Dominique | 15/03/2017

Cela n'a strictement rien à voir, Jean Jarogh. Vous faites dans la défense des privilèges, maintenant ? C'est bien les socialistes, ça. On défend le fascisme musulman et maintenant les privilèges au nom de l'avenir radieux de l'humanité sous la direction de son avant-garde : eux-mêmes...

Écrit par : Géo | 13/03/2017

Vous avez raison Géo, je défends le privilege de l`extreme-droite a raconter n`importe quoi aux frais du contribuable, démocratie oblige.

Écrit par : Jean Jarogh | 13/03/2017

Jean Jarogh@ contrairement à votre commentaire salement hideux contre Mireille Valette sur son blog, votre propos est ici ambigu:
vous êtes résident en Hongrie (pays dont la politique devrait vous convenir), y bénéficiez-vous d'un statut de franco-hongrois binational suisse?
ou n'avez-vous de suisse que le salaire d'une boîte qui y réside fiscalement ?

Écrit par : divergente | 13/03/2017

Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait.

Écrit par : jean jarogh | 13/03/2017

"le privilege de l`extreme-droite a raconter n`importe quoi aux frais du contribuable"
Ce type raconte n'importe quoi et n'a aucune logique. Pas la peine d'insister...

Écrit par : Géo | 13/03/2017

"Pas la peine d'insister..."

Paroles pleines de sagesse, Géo, vous devriez suivre votre propre conseil à perpétuité.

Écrit par : L'esprit souffle où il veut | 13/03/2017

Tous ceux qui voudraient que leur pays accueille toujours davantage de migrants devraient montrer l'exemple et inviter des migrants à partager leur logement. C'est aussi valable pour Vincent et Bugnion. Et qu'ils soient réveillés chaque matin et-ou chaque nuit par l'appel à la prière diffusé par radio.

Écrit par : Caramba! | 13/03/2017

Exemple de l'injustice de la bi-nationalité: Laurent Ségalat.
En cas de vote du peuple sur cette question, les bi-nationaux feraient certainement pencher la balance vers un refus. A Genève on naturalise à tour de bras alors qu'il y plus de 50% d'étrangers. Mais il ne faut pas le dire et les statistiques mentent.

Écrit par : Caramba! | 13/03/2017

"Exemple de l'injustice de la bi-nationalité: Laurent Ségalat."

En quoi L. Ségalat est-il un exemple d'injustice ?

Écrit par : Interrogation | 13/03/2017

On ne peut empêcher l'amour de son pays.
Les migrants par misère ou guerre ne devraient-ils pas avoir un statut spécial sans pour autant obtenir la nationalité des pays qui les accueillent soit un permis provisoire en attendant qu'ils rentrent chez eux étant évident qu'en cas de conflit entre le pays d'origine et celui d'accueil ils ne peuvent d'une façon ou d'une autre se retourner contre le pays d'accueil.
Les musulmans chez nous devraient se plier à notre culture tout en respectant le judéo christianisme ce qui implique un révision et correction nette du coran avec retrait de toutes les paroles anti judaïsme comme anti christianisme, ainsi qu'en terminer avec la charia.
Réaliser que le port du voile à nos yeux, et c'est à respecter lorsqu'on prétend vouloir s'intégrer quelque part n'est absolument pas religieux mais identitaire en rien respectueux de la laïcité.
Musulmane parvenant dans nos pays je noterais la progrès du statut des femmes si bien que je me rendrais non dans une mosquée mais au temple.
Je me permettrais une simple réserve: du moment que les évangiles renvoient à la première alliance (ancien testament) il faudrait que l'ancien testament, ou première alliance, renvoie du côté de l'ensemble des références, Egypte, Mésopotamie, etc., glanées en cours de route par les tenants du judaïsme.
"Fais de nous des artisans de paix": François d'Assise

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/03/2017

Les commentaires sont fermés.