allondon

29/03/2017

La République fourbaise.

Si tous les traîtres à leurs partis, les frondeurs, les qui tiennent pas leur paroles, les je suis ni de gauche ni de droite bien au contraire, les ce que j'ai dit hier ne compte plus aujourd'hui, les faut que j'assure mon avenir politique, les oui mais la situation a changé, les Darbelay etc.. se réunissaient, ce parti serait à coup sûr le plus grand parti de République fourbaise. Heureusement il ya le FN mais peut être que ça ne suffira pas. C'est pas grave ils se retrouveront pour jouer pendant cinq ans à leur jeux favori; la fourberie.

P.S. Le gouvernement genevois a nommé à la direction de ses finances une française. La contagion gagne du terrain.

Commentaires

"Le gouvernement genevois a nommé à la direction de ses finances une française."
Une fois de plus, c'est parce qu'il n'y avait pas, en Suisse, de personne suffisamment qualifiée ...

Écrit par : Mère-Grand | 30/03/2017

Saviez-vous que Jean Calvin et la Mere Royaume étaient francais de naissance avec quelques autres genevois historiques?

Écrit par : jean jarogh | 30/03/2017

Jean Calvin était le djihadiste de l'époque qui voulait imposer sa religion par la force, il a fait brûler le savant Michel Servet qui lui avait découvert la circulation pulmonaire mais qui a eu le tord aux yeux du dictateur protestant de remettre en question la nature divine du Christ et le dogme de la Trinité. En matière d’obscurantisme c'est déjà pas mal ? Alors qu'il fût français de naissance ne fait pas de lui un héro.
Quand à la Mère Royaume vous ne croyez quand même pas que c'est elle qui sauva Genève. Son existence prouve seulement que les français venaient déjà à l'époque boire à la soupe des Genevois.

Écrit par : norbert maendly | 30/03/2017

Pourquoi votre réponse ne m`étonne-t-elle pas?

Écrit par : jean jarogh | 30/03/2017

Il n'est pas de pire insulte pour Genève que d'être citée comme "cité de Calvin". Avec un nom de rue et une statue, Genève honore un fanatique et un assassin. La fin de toutes les valeurs de liberté, de dignité, de fraternité et de tolérance.

Pourquoi le commentaire précédent ne m'étonne-t-il pas?

Écrit par : Charles | 31/03/2017

Heureusement, les nouveaux genevois historiques de la droite "radicale" sont arrivés, s`pas? On aura enfin une Geneve tolérante, éclairée et bien-sur super riche et secure comme un coffre-fort des lors que l`UDC dirigera les finances et ne lachera donc plus un centime pour le social, l`environnement et la culture, toutes choses dégénérées et inutiles comme chacun sait. Ne phantasmez pas trop quand-meme car il est plus facile de se mentir que de s`imposer par de réelles qualités.

Écrit par : jean jarogh | 31/03/2017

les Genevois

Écrit par : Mère-Grand | 31/03/2017

"Les Genevois", vous avez raison, merci de corriger.

Écrit par : jean jarogh | 31/03/2017

"Ne phantasmez pas trop quand-meme"
En l'occurrence, on dirait que c'est vous qui fantasmez plein tube. L'UDC n'est pas un parti de gouvernement et ne le deviendra pas de sitôt. Donc c'est bien vous qui mentez. Je n'ai jamais voté UDC et ne suis certainement pas prêt de le faire. En fait devant la pourriture ambiante, le vote blanc devient un choix.

Mais vous mentez quand vous prétendez dresser le programme de l'UDC (sauf pour la culture):
https://www.udc-ge.ch/wp-content/uploads/2014/05/Plateforme-%C3%A9lectorale-2013-2018.pdf
Il est clair qu'une décroissance de la population ne peut qu'améliorer l'environnement. Genève est devenue invivable et va dans le mur. Quand tout aura été bétonné, on pourra toujours essayer de bouffer des parpaings.

Écrit par : Charles | 31/03/2017

Environnement: n`est-ce pas la droite "radicale" qui, encouragé par l`exemple du big Donald, commence a minimiser la réalité du réchauffement climatique et pour qui la défense de l`environnement signifie surtout celle des zones villas? Social: qui donc tente régulierement de réduire les budgets de l`aide sociale et meme de l`aide internationale? Mais je ne vous traite pas de menteur car ce serait grossier et qu`il me semble que c`est surtout pour vous convaincre vous-meme que vous racontez des bobards.

Écrit par : jean jarogh | 31/03/2017

Les commentaires sont fermés.