allondon

01/05/2017

Macron choisit ses morts...

Le matraquage médiatique pro Macron organisé par BFM TV fait son effet. En ce jour du 1er mai le leader de la mondialisation se focalise sur un événement aussi dramatique soit il puisqu'il s'agit de la mort d'un homme Brahim Bouarra provoquée par la bêtise et la méchanceté d'autres hommes n'est néanmoins  pas le seul ni le plus récent acte de cruauté dont la France fut la théâtre.

Les centaines de victimes des attentats terroristes dont les lieux de calvaires ne manquent pas auraient pu s'attendre à une commémoration tout aussi visible.

 

 

 

Commentaires

Ségolène Royal au meeting d'Emanuel Macron, ça veut tout dire. La synthèse de tout ce qui fait le fiasco du dernier quinquennat s'invite chez le fils spirituel de Hollande.

Écrit par : norbert maendly | 01/05/2017

Les commentaires sont fermés.