allondon

09/08/2017

Debriefing.

Tous le monde se congratule après l'attentat commis contre dix militaires mais...

Premièrement, comment un véhicule peut il se trouver dans une zone soit disant contrôlée par l'armée sans attirer l'attention? Deuxièmement pourquoi les militaires n'ont ils pas contrôlé ce véhicule avant qu'il ne se mette en marche pour les percuter alors qu'il se trouvait dans une zone sensible? Troisièmement, le conducteur interpellé sur l'autoroute à subit le feu de la police lors de son arrestation, mais était l'auteur de l'attentat et était il armé puisque c'est un autre individu qui a loué la voiture en cause ? Quatrièmement, le chef des armées en l’occurrence le président de la république adresse ses félicitations aux militaires et à la police sans savoir si l'individu arrêté est bien l'auteurs des fait? Cinquièmement, Macron pose une fois de plus sur la photos entouré du personnel médical comme si il profitait une fois de plus de l’événement pour faire sa pub mais cette fois il n'a pas osé se vêtir d'une blouse blanche comme il l'avait fait d'un costume d'aviateur lors de sa visite aux armées. Bref tous le monde se congratule mais les vraies questions subsistes. 

 

Commentaires

Excellent article qui fait penser aux conflits inventés de toutes pièces par ceux ayant ignoré que l^OTAN était en période de Grandes Manouvres
Imaginez ce qu'auraient pensé des étrangers en visite dans notre pays à l'époque des Grandes Manœuvres Militaires ,des civiles cachés de la troupe qui elle était aussi ou cachée ou invitée à manger pour sûr que note pays aurait été déclaré, envahi!
On ose à peine imaginer les quiproquos et autres inventions si le natel avait existé
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 10/08/2017

"mais cette fois il n'a pas osé se vêtir d'une blouse blanche comme il l'avait fait d'un costume d'aviateur" Excellent...
Vos remarques sont justes. Il y a beaucoup à dire sur l'amateurisme des autorités, pas seulement en France. Le taser en Suisse n'est autorisé que pour des unités spéciales qui sont mobilisables en quelques heures, très utile...Les black block peuvent tout casser en ville sous le regard des policiers, qui ne bougent pas. La Reitschule existe toujours à Berne, sorte de base des black block au vu et au su des autorités...
On pourrait continuer longtemps...

Écrit par : Géo | 10/08/2017

Les commentaires sont fermés.