21/09/2017

Le clito au centre de toutes les attentions.

Dieu a créé le clitoris pour que les femmes aient du plaisir, seule en couple ou à plusieurs. Les musulmans qui veulent leur enlever ce droit sont des frustrés qui ne savent pas leur donner le plaisir qu'elles méritent et qui ont peur qu'elle aillent le trouver ailleurs ou qui veulent en faire des machines à faire des gosses sans plaisirs. Les soit disant féministes et les hommes qui qui aiment vraiment les femmes et leur femme devraient dénoncer c'est esclavage sexuel qui consiste à priver un individu du droit d'avoir du plaisir. On est au 21 ème siècle plus au temps de l'ignorance et de la culpabilité en matière de sexe. Toutes les idéologies castratrices pour garder les femme en état d'infériorité sont une honte à l'humanité et il ne peut y avoir d’exception religieuse qui justifie une déshumanisation des femmes ou des hommes d'ou qu'ils viennent. Dieu nous a fait entiers pas mutilés. 

Commentaires

"Dieu a créé le clitoris"

Vous pensez pas que c'était une idée de sa femme ?

Écrit par : Rectifions | 21/09/2017

Pourquoi parler de Dieu plutôt que d'évolution?

On nous apprenait sans insultes aux femmes que le clitoris particulièrement innervé par l'excitation qu'il procure facilite la pénétration masculine.

Écrit par : Myriam Belakowski | 21/09/2017

Le logion 53 de l'Évangile extra-canonique de Thomas est ainsi libellé:
“Ses disciples lui demandèrent [à Jésus]: «La circoncision est-elle utile ou pas?» Il leur répondit: «Si elle était utile, leur Père les engendrerait déjà circoncis de leur mère»”.
Si on lui avait posé la même question à propos du clitoris, le Jésus de Thomas (qui vaut bien ceux de Marc, Matthieu, Luc et Jean) aurait certainement répondu dans le même sens.

Écrit par : Mario Jelmini | 22/09/2017

Non seulement la circoncision, à part raison médicale, est un abus.
Le jeune enfant n'étant pas en mesure d'accepter ou pas.

Moyen, pour les dénonciateurs de la Seconde guerre mondiale. de dépister les juifs par ce signe dans les toilettes publiques.

L'excision des filles musulmanes, sa cruauté, ne donne aucune envie de rire ou de plaisanter sur ce sujet.

@ Rectifions: rectifions!

Écrit par : Myriam Belakowski | 22/09/2017

Les commentaires sont fermés.