31/05/2018

Burnous n'est pas Burn-out

 


Un membre de ma famille d'origine marocaine  qui vit depuis plus de vingt ans en Allemagne et qui souffrait d'un burn-out et non pas d'un burnous s'est rendu chez son psychiatre. Le médecin étant absent il s'était fait remplacé par un collègue originaire du Pakistan. Après que mon parent lui ait exposé son problème le médecin remplaçant l'invita à se munir d'un tapis de prière et de d’accomplir son devoir religieux cinq fois par jour, ce qui selon le thérapeute allait le guérir à coup sûr. J'invite à la réflexion ceux qui croient encore qu'une formation scientifique ou qu'un titre universitaire pourrait encore nous prémunir contre l'islamisme. 

Après septante ans de culpabilisation l'Allemagne est entrain comme le reste de l'Europe occidentale de sombrer dans un océan de soumission sans précédant.

Commentaires

Et pendant ce mois de ramadan dans les couloirs du métro parisien des roms déguisée en syriens font la manche! L'un des 5 pilier de l'islam est le don, ce qui n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd............ roumain!

Écrit par : Dominique Degoumois | 31/05/2018

La polygamie nest plus en problème en Allemagne pour un futur allemand!

Écrit par : Dominique Degoumois | 31/05/2018

Les commentaires sont fermés.