27/06/2018

Le conseil fédéral se couche devant la burka

Le conseil fédéral propose de punir ceux qui forcent d autres personnes a porter une burka qui peut croire que les femmes obligées de les porter oseront dénoncer leurs oppresseurs. Ce conseil fédéral me fait honte il se couche devant les revendications d une religion incompatible avec nos lois laïques égalitaires et anticommunautaires. C est le début de la fin de la suisse telle que nos ailleux l on voulue et qui nous a tant apporte en matière de cohésion et de respect de l autre par la discrétion dans le comportement. Y a t il encore descppliticiens capable de dire non à des comportements n'étant en péril nos valeurs ?

19:58 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le conseil fédérale se couche devant .........................tout!

Écrit par : Dominique Degoumois | 28/06/2018

Ne faudrait-il pas accorder davantage de pouvoirs au peuple à commencer par un droit de veto concernant les décisions du pouvoir?

On note qu'en France, depuis des années, on ne tient plus compte des résultats des votations (pour preuve le...Traité de Lisbonne) et que le Parlement n'est plus qu'une chambre d'enregistrement.

Monsieur Sarkozy a dit que le métissage, autre exemple, est à l'ordre du jour pour l'instant de plein gré mais que s'il ne se produit pas... le métissage sera "imposé" (relire le plan Kalergi que rien de l'actualité ne vient infirmer.
Il s'agit également d'abrutir juste un peu les citoyens pour les rendre plus "manipulables" sans oublier notamment que le métissage rendrait un tout petit peu "cruel"!

L'UDC qui lutte en faveur des "lois de nos aïeux" est de par ceux qui se couchent ou s'aplatissent du moment et dès qu'il y a de l'argent traité d'ennemi public numéro 1 (sans nier ce qui, de l'UDC, ses affiches, notamment, fut ou demeure inqualifiable!)

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/06/2018

On entend de toutes nos politiciennes et tous nos politiciens qu'il faut que les femmes soient respectés et aient les mêmes droits que les hommes, ce qui est juste.

Par contre on veut tolérer au nom de "liberté" des vêtements spécifiques qui rabaissent la dignité féminine en leurs faisant bien comprendre qu’elles sont inférieures.

Quelle sera la prochaine étape au nom des différence culturelles? Pourquoi pas la lapidation, l’excision, le mariage des mineures etc... ( la liste est longue).

Bonjour les névroses et les dégâts psychologiques.

Écrit par : Boccard | 28/06/2018

On notera donc qu'on peut emballer Ada Mara, elle n'y verra aucun inconvénient. Nous nous plus du reste.

Écrit par : Laurent Lefort | 28/06/2018

Doit-on comprendre que madame Mara ne vous emballe pas ?

Écrit par : Gislebert | 28/06/2018

La position couchée est moins fatigante que la position debout.

Écrit par : Mère-Grand | 03/07/2018

Le Conseil fédéral est mauvais coucheur.

Écrit par : Mario Jelmini | 04/07/2018

Les commentaires sont fermés.